Nos actions: Programme de subventions environnementales

Les énergies alternatives

Notre trop forte dépendance vis-à-vis des sources d’énergie non renouvelables nous met dans une situation de grand danger. Le changement climatique, le réchauffement de la planète et la poursuite de la détérioration de l’environnement sont des réalités auxquelles nous devons faire face de toute urgence. Des sources d’énergie propres et durables existent déjà. En développer l’utilisation est un défi de nature davantage politique que structurelle. Ces organisations travaillent afin de corriger cette situation.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 53 898 dollars.

La biodiversité

Un nombre sans cesse croissant de scientifiques et d’activistes sont convaincus que seule la préservation des écosystèmes et des biosphères dans leur globalité nous permettra de protéger notre environnement ; il s’agit là de domaines où les interactions complexes entre les formes de vie au sein de leurs habitats naturels doivent être restaurées et protégées. Même si ces nombreux groupes que nous soutenons œuvrent sur différentes pièces du puzzle environnemental, ceux classés dans cette section s’efforcent de les assembler afin de créer des régions où la biodiversité déborderait de vitalité.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 1 075 148 dollars.

Les forêts

Les vues aériennes des North Woods de l’État du Maine, des forêts denses du Brésil ou des forêts anciennes de la côte Nord-Ouest du Pacifique nous font découvrir des zones ravagées là où autrefois prospéraient de florissants écosystèmes forestiers. La variété biologique des forêts a cédé la place à des alignements d’arbres de plantation, destinés à être récoltés plutôt qu’entretenus comme un véritable système vivant. Nous continuons de couper nos forêts à blanc à un rythme vertigineux, apparemment inconscients de la réalité économique et environnementale qui nous attend une fois qu’il n’y aura plus d’arbres à couper. L’exploitation forestière sur des terrains publics et privés a actuellement un effet désastreux sur de nombreuses espèces dépendant de la forêt. Des groupes comme ceux ci-dessous s’efforcent de mettre un point d’arrêt à cette folie et d’arrêter la destruction de nos zones boisées, avant qu’il ne soit trop tard.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 194 015 dollars.

L’extraction des ressources

Aux États-Unis, la plupart des entreprises minières sont régies et opèrent en vertu de la Loi minière (Mining Law) de 1872. Les groupes ci-dessous cherchent à faire changer ces lois, à arrêter le développement des activités minières, à nettoyer la pollution qu’elles créent et à développer de nouvelles sources d’énergie permettant de remplacer celles dont nous dépendons actuellement, si dommageables du point de vue de l’environnement.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 466 400 dollars.

L’activisme social

Nous ne pourrons jamais remporter la bataille pour sauver l’environnement si le public n’est pas informé et ne dispose pas des moyens nécessaires afin de lutter pour une société juste et durable. En attendant, les groupes de pression prônant une « utilisation rationnelle » poursuivront leurs campagnes de désinformation, notre législation environnementale continuera d’être menacée par des politiciens atteints de myopie et par des instances étatiques qui refusent de s’opposer à la destruction de nos forêts et de nos rivières. C’est pour cela que nous soutenons une vaste palette de groupes, tels que ceux figurant ci-dessous, des groupes s’étant engagés à déclencher les changements politiques et écologiques nécessaires en cherchant à impliquer les citoyens au niveau local dans des campagnes environnementales.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 855 176 dollars.

L’agriculture durable

Les coûts environnementaux engendrés par l’agriculture moderne grosse consommatrice de produits chimiques ne sont désormais plus acceptables. Le recours effréné aux pesticides, l’appauvrissement des sols et l’homogénéisation génétique des cultures menacent l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et la terre dont nous dépendons tous pour notre alimentation et notre habitat. L’agriculture biologique et durable constitue une alternative réaliste et nécessaire à de telles pratiques. Les groupes suivants sont à la pointe du combat – soit par l’exemple soit par la sensibilisation et l’éducation ; ils visent à mettre un terme au cycle contre-productif de ce type agriculture destructrice et à le remplacer par les techniques de l’agriculture durable, à la fois naturelles et favorables à la fertilité.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 153 057 dollars.

Les produits toxiques et le nucléaire

Un quart des habitants des États-Unis vit dans un rayon de six kilomètres d’un site hautement pollué (dit « Superfund site ») – des lieux abandonnés ou non surveillés où sont stockés quelques-uns des déchets les plus toxiques du pays. Ces groupes, qui s’efforcent de protéger la santé publique et les environnements variés des communautés locales, ont pour objectif de responsabiliser l’État et les entreprises. Ils œuvrent pour nettoyer les déchets dangereux, toxiques et nucléaires, tout en soutenant toute action positive visant à faire évoluer la législation en vue de réduire et d’éliminer leur utilisation.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 120 795 dollars.

L’eau et les océans

L’eau est une ressource qui occupe quasiment les trois-quarts de la surface de la planète et dont la vie dépend totalement. L’histoire du monde naturel nous démontre que les sources d'alimentation en eau ont toujours été des foyers de vie, offrant aux plantes comme aux animaux habitats et alimentation. Les groupes ci-dessous réalisent un travail considérable afin de protéger nos ressources en eau, nos fleuves, rivières, mers et océans, nappes phréatiques et étangs temporaires des effets destructifs de l’endiguement, du développement et de la pollution.

Le total des subventions octroyées à ces groupes lors de notre année fiscale 2012 est de 1 446 281 dollars.