Mon Panier

Saumons sockeye et cyanure

Steve Maher

Les ours bruns attendent patiemment le long des rives d’un des fleuves les plus importants d’Alaska. Ils viennent pêcher ici depuis des siècles, génération après génération, suivant les traces de leurs ancêtres. Il n’y a presque pas d’arbres sur cette péninsule, juste quelques broussailles, épicéas, aulnes et bouleaux, la toundra cédant la place à des rivières qui s’étalent sur plusieurs kilomètres, limoneuses et peu profondes sous la crête de volcans couronnée de nuages.

Ce paysage triste et austère devient en été la scène d’un incroyable spectacle, quand des millions de saumons Sockeye viennent frayer, remplissant les rivières de nutriments et de protéines dont dépend toute la faune locale.

La baie de bristol est la plus importante frayère de saumons Sockeye du monde. Presque 70 % de tous les saumons Sockeye reviennent chaque été dans « la baie ». Pendant trois semaines, c’est un déluge de poissons qui envahissent le fleuve. Leur arrivée débute tranquillement en juin pour atteindre son apogée vers le quatre juillet. À peu près 30 millions de poissons se retrouvent ici. Imaginez des rivières constellées de centaines de poissons bondissant simultanément hors de l’eau pendant des jours et des jours. Le plus impressionnant pourtant est cette puissance inouïe et inquiétante, ce déplacement sauvage et pur et la majesté de millions d’animaux contraints de se déplacer ensemble.

À propos de l'auteur
Steve Maher est un pêcheur professionnel. Il ne vit pas en permanence en Alaska, mais partage son temps entre l’état de Washington, la Floride, la Caroline du Nord et la mer de Béring