Pour garantir le bien-être animal, Patagonia utilise exclusivement du duvet 100 % traçable dans toute sa gamme duvet

À compter de l'automne 2014, toute la gamme duvet Patagonia contient exclusivement du duvet 100 % traçable. Ainsi, le duvet présent dans l'ensemble de nos produits provient d'oiseaux qui n'ont été ni plumés à vif, ni gavés. La norme Patagonia « Traceable Down » relative au duvet traçable constitue la meilleure garantie du marché en matière de bien-être animal. Nous avons initié ce projet en 2007 et sommes la seule marque à avoir été aussi loin.

Afin d'améliorer le bien-être animal dans toute l'industrie du duvet, nous avons collaboré avec les fournisseurs de duvet et d'autres marques qui ont également recours au duvet. Depuis le lancement de nos premiers produits en duvet 100 % traçable en 2013, nous avons présenté nos avancées lors de conférences à l'Outdoor Industry Association, à l'American Apparel and Footwear Association et à ISPO. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec Four Paws, une association internationale de défense du bien-être animal, dont la campagne de lutte contre la maltraitance des oiseaux à duvet nous a mené à examiner notre chaîne d'approvisionnement en duvet. Four Paws a soutenu nos efforts pour garantir le bien-être animal au sein de notre chaîne d'approvisionnement. Nous continuons de collaborer avec cette association et d'autres parties prenantes en vue d'améliorer le bien-être animal à l'échelle de toute l'industrie.

Comment peut-on s'assurer que chaque oiseau est traité humainement ? Cela n'est possible qu'en examinant chaque maillon de la chaîne d'approvisionnement en duvet.
Nous commençons par contrôler les fermes d'élevage, où les oiseaux sont élevés pour produire des œufs. Cette étape présente le risque de plumaison à vif le plus élevé, car les oiseaux y vivent jusqu'à quatre ans. Bien que notre duvet ne provienne pas de ces oiseaux, il est de notre devoir de veiller à leur bien-être, car ils constituent un maillon essentiel de notre chaîne d’approvisionnement. Cette démarche nous distingue des autres marques également soucieuses du bien-être animal.

Les œufs produits dans les fermes d'élevage sont transférés dans d'autres fermes, où les jeunes oiseaux sont élevés pour leur viande. Nous soumettons ces fermes à un audit pour s'assurer que leurs pratiques respectent le bien-être animal. Le duvet est un produit dérivé de l'industrie alimentaire, et le duvet que nous achetons provient exclusivement des abattoirs. Une fois le duvet prélevé sur des oies abattues pour leur viande, nous contrôlons les sites de nettoyage, de tri et de traitement afin d'assurer la traçabilité et la séparation des lots de duvet traçable, de sorte qu'ils ne soient pas mélangés à d'autres lots. Nous poursuivons l'audit jusqu'à l'usine de confection, où nous nous assurons que le duvet est bien séparé de celui des autres marques et utilisé exclusivement dans nos vêtements. Cela représente énormément de travail. Mais c'est la seule façon de s'assurer que chaque oiseau dont est issu notre duvet a bien été traité humainement.

Dès le début de cette aventure il y a sept ans, nous savions que nous aurions besoin d'un organisme indépendant afin de mieux comprendre et authentifier les pratiques relatives au bien-être animal au sein de notre chaîne d’approvisionnement en duvet. C'est pourquoi nous nous sommes associés aux experts en traçabilité de Arche Advisors.
L'automne 2014 marque un tournant décisif pour Patagonia. La garantie du bien-être animal offerte par notre duvet 100 % traçable est le fruit de milliers d'heures de travail de la part de nos responsables, designers, planificateurs matières, chargés d'approvisionnement, fournisseurs et de toute notre équipe RSE. Ce projet n'a été ni économique, ni facile à mettre en place, et nous avons dû changer de stratégie et de mode opératoire pour le mener à bien. Mais nous sommes fiers d'avoir réussi à concevoir un produit qui permette d'avoir à la fois chaud et bonne conscience.

Afin de poursuivre notre démarche en faveur du bien-être animal, nous prévoyons de collaborer avec NSF International – un organisme certificateur et normatif à but non lucratif – en vue de poursuivre l'évaluation de notre chaîne d'approvisionnement et d'obtenir la certification de notre duvet 100 % traçable. Nous poursuivrons également notre partenariat avec les autres parties prenantes dans l'industrie du duvet afin d'établir une norme de certification unique. À court terme, cela implique la formation d'un groupe de travail sur le sujet au sein de L'Outdoor Industry Association pour évaluer les normes existantes, et un partenariat avec le comité directeur de Textile Exchange afin d'améliorer sa norme « Responsible Down Standard ».

Historique de nos efforts

2002
Nous réintroduisons des vêtements en duvet dans la collection Patagonia, mais l’étude sur la provenance et les processus de production du duvet reste à réaliser.

2007
Le duvet fait l'objet d'une étude dans le cadre d'une évaluation de l’empreinte écologique des matières que nous utilisons. Nous découvrons que l'industrie mondiale de la volaille (pas seulement les oies) bat des records de mauvais traitement des animaux élevés pour leur viande. Les oiseaux sont parqués dans de minuscules cages, débecqués et gavés. En outre, les élevages industriels contribuent à la pollution de l'air et de l'eau. Nos fournisseurs de duvet sont soumis à un questionnaire auquel ils répondent de manière détaillée. Mais nous voulons corroborer leurs allégations et nous demandons à notre développeur stratégique des matières environnementales de se rendre en Hongrie pour visiter une ferme d'élevage d'oies. Il s'informe sur les conditions de vie des oiseaux, sur la nature des produits chimiques utilisés dans la ferme et sur la façon dont sont abattus les animaux pour la production de viande. Nos fournisseurs de duvet nous affirment que notre duvet ne provient pas d'oies gavées, ce qui se révélera par la suite faux. Nous apprenons que notre duvet est à la fois prélevé sur des oies abattues pour la production de viande et sur des oies vivantes en phase de mue. Nous consultons un expert en agriculture qui nous assure que plumer des oiseaux vivants durant la phase de mue n'est pas douloureux. Grâce à ces données, nous tentons d'expliquer les impacts de la fabrication de nos doudounes Down Sweater dans la Chronique de notre Empreinte de notre site Internet.

2009
Conscients du fait que la plumaison à vif est douloureuse pour les oies, nous demandons à notre fournisseur de nous certifier que le duvet Patagonia ne provient que des abattoirs et non pas d'oies vivantes. Nous apprenons que les oies élevées pour le foie gras produisent un duvet huileux de moindre qualité, qui ne peut donc nous être vendu. Notre préoccupation sur ce sujet passe au second plan.

2010
En décembre, « Four Paws » (une association allemande de défense des animaux) accuse Patagonia d'utiliser du duvet prélevé sur des oies vivantes, ce que nous réfutons. Lors de cette controverse, nous apprenons de l'investigation menée par « Four Paws » que les oies grises de Hongrie, dont est issu notre duvet, sont traditionnellement élevées pour la production de foie gras, donc gavées. Le gavage est une pratique maintenant interdite dans la plupart des pays européens, mais encore légale en Hongrie et en France.

2011
Nous souhaitons obtenir des informations de première main, c'est pourquoi nous demandons à notre directeur du développement des matières et à notre développeur stratégique des matières environnementales de se rendre en Hongrie pour enquêter. Ils effectuent deux voyages, l'un en février et l'autre en août, accompagnés par les principaux responsables de notre fournisseur de duvet. Le groupe rend visite à tous les acteurs de nos chaînes d'approvisionnement en duvet d'oie blanche et grise, des couvoirs aux fermes d'élevage, des abattoirs aux unités de traitement.

Nos fournisseurs répondent très ouvertement à nos questions, mais ce que nous apprenons ne nous convient pas. « Four Paws » a raison : nous utilisons involontairement du duvet issu d'oies élevées pour la production de foie gras en plus du duvet issu d'oies élevées pour leur viande. Quant au duvet prélevé sur des oies vivantes, nous n'avons pu recueillir aucune preuve dans les secteurs de la chaîne d'approvisionnement contrôlés. Nous vérifions également que les abattoirs prennent des mesures afin de s'assurer qu'ils n'achètent pas d'oies plumées à vif et que les contrats conclus avec les fermes d'élevage stipulent qu'elles ne peuvent en aucun cas pratiquer de plumaison à vif. Cette clause est confortée par des audits inopinés dans les fermes.

Grâce à la réglementation de la filière agroalimentaire hongroise, une traçabilité administrative effective permet de contrôler la provenance du duvet entre les fermes et les abattoirs. Mais cette chaîne de traçabilité est beaucoup moins efficace entre les abattoirs et les unités de traitement. Nous commençons à prendre des mesures pour améliorer les documents d'identification, l'étiquetage et la séparation des lots de duvet Patagonia tout au long de la chaîne d'approvisionnement, y compris dans les usines de confection, pour nous assurer qu'aucun duvet issu de la plumaison à vif n'est utilisé pour fabriquer nos vêtements.

Nous nous mettons également à la recherche d'autres sources d'approvisionnement dans des pays où la plumaison à vif et le gavage sont interdits. Notre équipe chargée des matières premières se rend en Pologne pour rencontrer d'autres fournisseurs et l'un d'eux semble convenir (mais sa capacité est limitée).

2012
Nous commandons une étude indépendante de traçabilité de notre nouvelle chaîne d'approvisionnement en duvet d'oie blanche de Pologne. Nous engageons un expert en traçabilité qui démarre une enquête de trois mois avec l'aide du Laboratoire International et Institut de Plumes et Duvets. Notre objectif est d'apprécier les systèmes de gestion de traçabilité du duvet et d'évaluer le bien-être animal. Les deux domaines sont intrinsèquement liés et de même importance pour garantir l’origine et le contenu de nos produits.

Au cours de trois mois d'audit et sept jours sur le terrain, les experts contrôlent plus d'une douzaine de sites (une usine de confection de duvet en Chine, une unité de traitement du duvet aux Etats-Unis, plusieurs unités de traitement du duvet dans le monde, des abattoirs et des fermes, dont un couvoir et une ferme d'élevage). Le respect du bien-être animal est évalué conformément aux normes Patagonia d'août 2012 et aux lois relatives au bien-être animal de l'Union Européenne et des différents pays concernés. Pour apprécier la fiabilité du système de traçabilité des chaînes d'approvisionnement, nos experts examinent le cheminement des documents, l’étiquetage du duvet, la séparation des lots et les systèmes de gestion. La fiabilité du système est ensuite contrôlée à l’aide de méthodes d'audit éprouvées (examen des dossiers, observation in situ et recueil d'informations auprès des travailleurs).

À chaque étape de l'évaluation dans chacun des pays, Patagonia reçoit différents rapports comprenant les comptes-rendus d'évaluation, l'analyse des insuffisances dans les systèmes de traçabilité, les bonnes pratiques et une note finale sur le bien-être animal et l'ensemble des systèmes de gestion de la traçabilité. Puis, nous recevons un bilan final comparant les évaluations effectuées sur chaque site avec une note finale quantitative sur les systèmes de gestion de traçabilité et le bien-être animal/le gavage/la plumaison à vif.

À notre connaissance, aucune autre entreprise n'est allée aussi loin pour garantir sa chaîne de traçabilité.

2013
Nous recevons les résultats de l'audit qui ne montrent « aucune preuve de plumaison à vif ou de pratiques de gavage » sur notre chaîne d'approvisionnement de duvet d'oie blanche. En outre, l'audit révèle « une chaîne de documents de traçabilité fiable et des pratiques d’étiquetage et de séparation des lots adéquates, même si des améliorations restent à apporter dans certains domaines ». Nous prenons actuellement des mesures correctives, d'après les recommandations énoncées dans le rapport final, pour renforcer la traçabilité et le respect du bien-être animal sur nos chaînes d'approvisionnement de duvet. Nous sommes en train de mettre au point une procédure de contrôle de nos fournisseurs de duvet à l’aide des résultats de l’audit de la chaîne de traçabilité et des outils d’évaluation correspondants.

Patagonia est reconnue pour être à l'initiative de nombreux changements dans le fonctionnement des chaînes d'approvisionnement et nous espérons faire de même avec le duvet. À cet égard, depuis le printemps 2013, toute notre ligne de vêtements Ultralight Down est réalisée avec du duvet d'oie blanche non issu de plumaison à vif ou d'oies gavées, contrôlé par un organisme tiers indépendant spécialisé en traçabilité. Nous espérons étendre cette offre au fil des saisons en consolidant notre chaîne d'approvisionnement en duvet traçable conformément aux normes de respect du bien-être animal de Patagonia.

2014
Nous sommes en train de mettre au point une procédure de contrôle de nos fournisseurs de duvet à l’aide des résultats de l’audit de la chaîne de traçabilité et des outils d’évaluation correspondants. Nous étudions également la possibilité d'utiliser la norme « Content Claim Standard » de Textile Exchange afin de passer d’un processus de vérification à celui d’une certification. Nous continuons à recueillir le plus d'informations possible sur les chaînes d'approvisionnement de duvet afin de mettre en place des pratiques exemplaires et garantir une certification de la chaîne de traçabilité.

Pour améliorer les chaînes d'approvisionnement de duvet dans l’industrie, nous participons à la formation d'un groupe de travail sur le sujet au sein de L'Outdoor Industry Association et de Textile Exchange, dans le cadre du groupe de travail sur la traçabilité des matières. L'objectif est d'établir une collaboration entre les marques et les fournisseurs afin de déterminer des normes et des méthodologies de traçabilité pour les produits en duvet et les chaînes d'approvisionnement. La traçabilité permettra aux marques de vérifier le bien-fondé des allégations sur les matières utilisées dans leurs produits, et de savoir si leur duvet est issu d'oies plumées à vif ou élevées pour la production de foie gras.

Dans l'intervalle, les recommandations données à nos clients au printemps 2011 et mises à jour en décembre 2011 s'appliquent toujours. Les véganes qui n'utilisent aucun produit d’origine animale comme les chaussures en cuir souhaiteront probablement éviter l'usage de vêtements en duvet. Quant aux personnes opposées à la production et à la vente de foie gras, elles préféreront éviter les produits en duvet d'oie grise. Pour cela, nous leur proposons des alternatives avec des vêtements contenant un garnissage en synthétique tout aussi performants. Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à ces questions. Nous continuerons à vous tenir informés des progrès réalisés.