JEFF JOHNSON

L'Association Fair Labor

Patagonia est membre de la Fair Labor Association (FLA). La FLA est une coalition d'entreprises, d’écoles supérieures, d’universités et d’organisations non gouvernementales qui se consacre à l’amélioration des conditions de travail des travailleurs. Le travail de la FLA accompagne les efforts de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), des gouvernements et systèmes de relation professionnelle en s’assurant que les entreprises affiliées, les fabricants licenciés et les fournisseurs respectent les Codes de conduite de pratiques de travail sur les sites de production.

La FLA se comporte comme un acteur de surveillance tiers et rend public les enquêtes effectuées dans les usines des sous-traitants de leurs membres. Par conséquent, elle travaille avec des dispositifs de contrôle accrédités pour conduire des audits indépendants dans les usines puis exige des entreprises des plans correctifs pour remédier aux problèmes identifiés et procède à des vérifications de mise en conformité.

Le conseil d’administration de la Fair Labor Association comprend 19 membres – six représentants de marques (petites et grandes), six universitaires, six représentants d’associations non gouvernementales et le président, une personnalité indépendante. Élaborer le meilleur modèle pour un approvisionnement éthique est incroyablement complexe. Contrôler les bons sous-traitants, communiquer les attentes, élaborer des solutions durables pour améliorer les conditions de vie des travailleurs demandent la collaboration de chaque participant. La FLA constitue le meilleur forum pour ce faire.

Que signifie être membre de la FLA
En 2001, Patagonia est devenu une Entreprise Membre de la FLA. En tant que membre actif, nous sommes convenus de respecter le Code de conduite des pratiques de travail de la FLA ainsi que dix obligations s’imposant aux entreprises (voir ci-dessous : les obligations liées à l’adhésion à la FLA). Cela comprend un plan de vérification interne rigoureux ainsi que des audits indépendants inopinés sur nos sites de production à hauteur de 5% chaque année. Être membre de la FLA permet d’avoir accès à une formidable expertise en matière de contrôles, formations et recherches. Puisque les résultats de ces contrôles aléatoires sont dévoilés sur le site Internet de la FLA, en toute transparence, nos efforts en la matière gagnent forcément en crédibilité. Les membres affiliés à la FLA sont contrôlés sur chacun des points suivants et doivent satisfaire les conditions exigées conformément à un programme élaboré sur trois ans où ils sont réévalués pour obtenir une nouvelle accréditation. Patagonia est devenue Membre Accrédité de la FLA au mois d’octobre 2008 et en tant que tel, se trouve soumise, comme le sont nos fournisseurs, à des audits sans préavis. Notre accréditation a été renouvelée au mois d’octobre 2011. Vous pouvez consulter sur notre blog un article sur les audits de la FLA chez Patagonia.

Obligations des entreprises

Adopter et notifier un Code de conduite des pratiques de travail

  • entériner officiellement un Code de conduite des pratiques de travail en conformité avec les exigences de la FLA ou qui les dépasse.
  • en informer par écrit les fournisseurs.
  • afficher ce code en évidence dans les locaux des fournisseurs et dans la langue de leurs employés et dirigeants.
  • s’assurer que les travailleurs sont informés oralement et instruits à intervalles réguliers (pour tenir compte des roulements du personnel).
  • obtenir l’agrément écrit des fournisseurs pour se soumettre à des contrôles/audits réguliers y compris par des inspecteurs extérieurs agréés, afin de remédier à la non-conformité des exigences du Code de conduite des pratiques au travail et de la faire connaître de tous les salariés

Former les personnels chargés de la conformité interne

  • identifier le personnel ou le service qui sera en charge de l’application de ce programme d’adhésion volontaire.
  • s’assurer que ce dernier a reçu la formation nécessaire dans les domaines liés à ses responsabilités, y compris le droit du travail national et international, les langues locales des fournisseurs, les évaluations des risques professionnels, les techniques de contrôles, d’interviews et les actions correctives.
  • Mettre à jour périodiquement cette formation

Fournir aux salariés des canaux de communication confidentiels

  • favoriser l’établissement de procédures de doléances dans les locaux des sous-traitants.
  • s’assurer que les employés et travailleurs des sous-traitants peuvent contacter directement l’entreprise donneuse d’ordre et se reposer sur des canaux confidentiels si besoin.
  • vérifier la sûreté de ces canaux de communication afin d’éviter sanctions ou préjudices à l’employé qui les utilise.

Conduire une mission d’audit interne

  • contrôler en interne un échantillonnage préalablement sélectionné de sous-traitants afin d’évaluer leur conformité avec le Code de travail établi : cela inclut des entretiens avec des employés, l’examen des documents administratifs, des normes de sécurité et de santé ainsi que toutes les pratiques citées par le Code de conduite de la FLA
  • collecter, vérifier et quantifier les conformités avec les normes établies
  • analyser les résultats obtenus et mettre en place des plans d’actions correctives afin de rétablir les normes de conformité
  • établir un suivi des plans d’actions corrective

Se soumettre à une mission d’audit externe et indépendante

  • fournir à la FLA une liste précise et récente des usines de sous-traitance, des lettres d’autorisation de contrôle, etc.
  • s’assurer que les fournisseurs sélectionnés pour les inspections coopèrent avec les contrôleurs indépendants et externes de la FLA
  • répondre aux demandes de la FLA pour toutes informations, clarifications et suivi des audits externes et indépendants

Collecter et gérer les enquêtes de conformité

  • entretenir une base de données.
  • fournir une liste mise-à-jour de ses fournisseurs à la demande de la FLA.
  • analyser les conclusions de conformité.
  • informer la FLA de ces conclusions

Mener des actions correctives dans un délai imparti

  • dès réception des conclusions de missions d’audits internes et indépendantes, contacter le sous-traitant concerné (dans un délai raisonnable) pour convenir d’un plan d’actions correctives qui concernent tous les problèmes identifiés par le contrôle.
  • mettre en place un plan d’actions adéquat pour remédier aux défauts de conformité qui évite la récurrence des problèmes décelés.
  • au cours des 60 jours suivants la mise en place d’un plan d’actions correctives, en informer la FLA et apporter les preuves des progrès réalisés ainsi qu’une frise chronologique pour les facteurs les plus importants encore à exécuter.
  • confirmer l’accomplissement du plan d’actions correctives.
  • convenir de conditions préalables avec ces sous-traitants sur des normes de conformité pour de futures opérations.

Prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter les dysfonctionnements persistants de non-conformité

  • analyser les informations de conformité pour identifier les dysfonctionnements sérieux ou persistants.
  • établir et mettre en place des programmes destinés à prévenir les dysfonctionnements majeurs de non-conformité.
  • prendre les mesures adéquates pour éviter la récurrence des problèmes dans d’autres unités de production où les dysfonctionnements pourraient être présents.

Consulter la société civile

  • établir un lien avec les organisations de la société civile impliquées dans le droit du travail quand l’entreprise le juge nécessaire comme les institutions locales pour faciliter les rapports entre les employés de l’entreprise donneuse d’ordre et les employés des sous-traitants et fournisseurs pour faire état de dysfonctionnements au Code de conduite des pratiques de travail.
  • consulter les sources locales compétentes en la matière dans le cadre de missions d’audit.
  • interroger régulièrement les syndicats du personnel des sites concernés par les missions d’audit et utiliser leur contribution quand elle est justifiée.
  • s’assurer que la mise en œuvre des contrôles est cohérente avec les conventions collectives en place.

S’acquitter des cotisations et se conformer aux conditions exigées

  • s’acquitter des cotisations annuelles.
  • payer les honoraires des dépenses administratives des missions d’audit externes et indépendantes.
  • signer et honorer les contrats de la FLA.
  • présenter la liste des sous-traitants, un rapport standard annuel et toutes informations demandées complètes et dans les délais.

Nous vous encourageons à consulter le site Web de la Fair Labor Association.